le 4 octobre 2018
Publié le 18 mars 2021 Mis à jour le 8 février 2022

Guest Lecture de Emmanuel Gaucher

photo
photo

Problématiques associées au développement des systèmes géothermiques profonds en Europe

Emmanuel Gaucher est Professeur Assistant en Géothermie et en Géophysique à l'Institut de Technologie, Karlsruhe, Allemagne, invité du laboratoire GEC


L’énergie géothermique peut être, pour de nombreux pays, une source d’énergie stable, fournissant électricité et chaleur. Sa contribution est envisagée à 3 ou 4% de l’énergie globale nécessaire en 2050. Actuellement, la majorité de l’énergie géothermique produite de manière industrielle se fait à partir de systèmes hydrothermaux et magmatiques où des fluides chauds sont extraits de réservoirs rocheux perméables. Cependant, les ressources facilement accessibles se font de plus en plus rares et la clé du développement de l’énergie géothermique à l’échelle mondiale réside dans le développement des systèmes géothermiques améliorés, les EGS. Lorsque les fractures ne sont pas abondantes naturellement ou bien lorsque la matrice rocheuse n’est pas assez perméable, des stimulations hydrauliques sont effectuées. Des fluides sont injectés à plusieurs kilomètres de profondeur pour créer ou réactiver des fractures et des failles. De telles opérations ont pour objectif d’accroitre la perméabilité du réservoir et donc d’obtenir des débits de fluides géothermaux suffisants pour que leur exploitation soit économiquement viable. Ainsi les sites EGS sont moins dépendants des conditions (hydro-)géologiques locales.

Aujourd’hui, peu de sites EGS existent en Europe, leur développement est donc favorisé afin d’atteindre les objectifs européens de 2020 et 2050 fixés en termes d’émissions de gaz à effet de serre (GES). Les caractéristiques majeures associées aux sites EGS : grande profondeur, stimulation hydraulique, fluides salins extrêmement corrosifs, sont sources de difficultés. Il est nécessaire d’aborder ces problématiques sur divers plans, tant économique et sociétal que scientifique et technique. Cette conférence abordera les enjeux européens des EGS ainsi que certaines de ces problématiques.


Télécharger son CV

Date : Jeudi 4 octobre, de 12h30 à 14h00

Lieu : Maison internationale de la recherche, Neuville-sur-Oise.